bandeau Aconit

Accueil > Association > Missions


Multilingual access to ACONIT through Multilingual access to aconit
Pour nous Ă©crire :





© 2002-2014 - Aconit


Google

  • Conserver le patrimoine matĂ©riel, intellectuel et les savoir-faire constituĂ©s au cours de l’Ă©volution de l’informatique, et les mettre Ă  la disposition de tous.
  • Contribuer au dĂ©veloppement et Ă  la diffusion de la culture scientifique et technologique auprès du grand public.
  • Susciter et soutenir des recherches pluridisciplinaires pour mieux comprendre l’informatique et ses interactions avec la sociĂ©tĂ©.

Conservatoire de l'informatique

CNAM -MusĂ©e des Arts et MĂ©tiers partenaire d’ACONIT

Dans le cadre du plan national pour la diffusion de la culture scientifique et technique, communiquĂ© du 25 fĂ©vrier 2004, le CNAM est chargĂ© par le ministère dĂ©lĂ©guĂ© Ă  la recherche, d’un programme de sauvegarde du patrimoine scientifique et technique contemporain. Cette mission se traduit par le lancement d’opĂ©rations d’inventaire et de valorisation de ce patrimoine dans cinq ou six rĂ©gions nouvelles par an.

La collection d’ACONIT a Ă©tĂ© considĂ©rĂ©e comme significative et rentre par consĂ©quent dans ce programme de sauvegarde du patrimoine oĂą le projet de conservatoire a toute sa place.

Un projet majeur
Depuis sa crĂ©ation, l’ association crĂ©e et monte des activitĂ©s de prĂ©figuration du futur conservatoire qui fut son concept fondateur.
La structure de ce conservatoire comprendra quatre pĂ´les :

Mission nationale de sauvegarde

En 2005, l’association ACONIT s’est vue confier par le MusĂ©e du CNAM une mission locale de sauvegarde, d’inventaire et de mise en valeur du patrimoine scientifique et technique contemporain. Dans ce cadre, elle effectue d’une part l’inventaire et la valorisation de ses collections informatiques, d’autre part le repĂ©rage et l’inventaire des instruments scientifiques des Ă©tablissements d’enseignement supĂ©rieur et de recherche de l’AcadĂ©mie de Grenoble.

Objectifs :

Sensibiliser les structures d’enseignement supĂ©rieur et de recherche, les entreprises Ă  la sauvegarde de ce patrimoine scientifique et technique contemporain

Sauvegarder les instruments scientifiques postĂ©rieurs Ă  1950 les plus caractĂ©ristiques de la recherche et de l’innovation, mais aussi les tĂ©moignages des acteurs de cette forte Ă©volution scientifique et technique.

RepĂ©rer, inventorier et documenter ces objets afin d’alimenter une base de donnĂ©es nationale sur le patrimoine scientifique et technique (www.patstec.fr), constituant ainsi un vĂ©ritable centre de ressources pour les chercheurs, enseignants, Ă©tudiants et historiens des sciences.

Conserver les objets dans des locaux adaptés sur place ou dans des musées.

Valoriser et diffuser ce patrimoine Ă  travers l’organisation d’Ă©vĂ©nements, visant Ă  familiariser un public Ă©largi avec les sciences, les techniques et les innovations, et Ă  susciter chez les jeunes des vocations dans ces domaines.


Organisation de la mission et partenaires

La mission Ă  l’Ă©chelle de l’AcadĂ©mie de Grenoble s’appuie sur :

1. un comité de pilotage

Assurant le suivi et les grandes orientations de la mission. Il est prĂ©sidĂ© pâr M. GĂ©rard Chouteau, ancien directeur de recherche du Laboratoire des Champs MagnĂ©tiques Intenses Ă  Grenoble. Il regroupe :

Des reprĂ©sentants de l’Ă©tat :

  • Direction RĂ©gionale Ă  la Recherche et Ă  la Technologie
  • Direction RĂ©gionale des Affaires Culturelles
  • Conservation du patrimoine de l’Isère
  • Archives dĂ©partementales
  • Conservatoire Nationale des Arts et MĂ©tiers (CNAM)
  • Centre d’enseignement du CNAM Grenoble
  • Des industriels locaux (Xerox, SAMES, Air Liquide...)

Des Ă©tablissements d’enseignement supĂ©rieur, des organismes de recherche ou structures susceptibles d’ĂŞtre en possession d’un patrimoine d’instruments scientifiques et de documents associĂ©s, et de participer Ă  la rĂ©alisation de son inventaire :

  • Grenoble UniversitĂ©s
  • UniversitĂ©s Joseph Fourier et ses laboratoires
  • Institut National Polytechnique de Grenoble (INPG)
  • Commissariat Ă  l’Energie Atomique de Grenoble
  • Institut Laue-langevin (ILL)
  • Institut National de Recherche en Informatique et Automatique (INRIA) RhĂ´ne-Alpes
  • CNRS DĂ©lĂ©gation Alpes
  • Des structures garantes de la valorisation et mĂ©diation scientifiques (CCSTI Grenoble)
  • Les collectivitĂ©s locales susceptibles de financer ce projet (Ville de Grenoble, Conseil GĂ©nĂ©ral de l’Isère, Grenoble Alpes MĂ©tropole, RĂ©gion RhĂ´ne-Alpes)

2. Un comité scientifique

Il regroupe les correspondants "patrimoine" de chaque structure impliquée, ainsi que les spécialistes par thématique abordée.


L’association a organisĂ© Ă  Grenoble, les 14 & 15 novembre 2013, des rencontres sur le Patrimoine scientifique et technique contemporain (PSTC), dans le but d’initier une rĂ©flexion commune sur son devenir. Pour plus de renseignements, rendez vous sur cette page

Si vous avez des questions, des remarques sur la mission PSTC, merci d’envoyer un mail Ă  M. Xavier HIRON

Partenaires Mission nationale PATSTEC



Haut de page | Accueil | Plan du site | Mentions légales | Administration ?