bandeau Aconit

Accueil > Publication


Pour nous écrire :





© 2002-2014 - Aconit




Google

Histoire de la mécanographie

Du boulier à l’ordinateur


Michel Ladoux, créateur du musée "Les vieilles machines : la mécanographie", rue du Bréda à Pontcharra, a écrit et publié à compte d’auteur en 2018 ce petit ouvrage passionnant qui se lit d’un trait.


Ancêtre de l’informatique, la mécanographie est apparue au XVIIe siècle sous le règne de Louis XIV. La première réalisation avérée est la machine de Blaise Pascal (1623 - 1662), physicien, mathématicien, philosophe et écrivain français.
Dans le monde industriel du XIXe siècle, la mécanographie, comme le service administratif, était l’accessoire indispensable au fonctionnement de l’outil de production.
La mécanographie dépassa ses applications réservées au calcul et à l’écriture pour s’élargir dans des domaines variés comme le commerce avec les facturières, les traitements de masse avec la bande perforée, les machines comptables à programmes, le contrôle de production, puis vers des automatismes de toutes sortes, jusqu’aux péages d’autoroutes à cartes perforées.
Réservée dans un premier temps aux grandes sociétés, elle gagna progressivement les administrations, les entreprises moyennes, puis les professions libérales : architectes, comptables, bureaux d’études .... Son prix élevé restait le principal obstacle.
Pour fabriquer ces machines un grand nombre de personnes étaient employées dans les différents services : laboratoires d’études, usines de fabrication, entrepôts de stockage, services de pièces détachées, réseaux commerciaux de distribution, magasins, écoles de formations, techniciens d’entretien et de dépannage, programmeurs ....
La miniaturisation de l’électronique provoqua, en quelques années, l’effondrement quasi-total de cette industrie. Les grands groupes tentèrent des reconversions, mais l’inertie due à leur taille, leurs importants effectifs, leurs investissements lourds en locaux, machines de production, réseaux et autres, ne leur laissa que peu de chances de survie.

Pour commander cet ouvrage envoyer un chèque de 23,20 € (frais de port compris) aux : Editions PLA , ZAC du BREDA , 38530 PONTCHARRA

-* Table des Matières
4 Préface
6 Avant-propos
Les origines
8 L’écriture
9 L’imprimerie - Le métier à tisser
10 Le bureau
13 La comptabilité
16 La télégraphie
18 La radiotéléphonie et la TSF
19 L’électronique
20 Le calcul
24 Le boulier
Les premières réalisations
27 La machine à écrire
28 La machine de Blaise Pascal
32 Le constructeur universel d’équations
33 La grande aventure
37 Les arithmomètres
39 Les calculatrices
Le fonctionnement des calculatrices
41 Le pignon de Leibnitz
43 La croix de malte
44 Le disque d’Odhner
46 Le clavier complet
49 Le clavier réduit
Les algorithmes ou procédés de calcul
51 L’addition
53 Fonctionnement de la retenue
54 La soustraction
55 Le solde négatif
56 La multiplication
59 La division
60 La racine carrée
Au bureau
62 La mécanisation de la comptabilité
63 Les tabulatrices comptables
65 La programmation mécanique des tabulatrices
67 La facturation
72 La lecture automatique des chiffres
73 Les contrôles
74 Le contrôle CDU
75 La bande perforée
79 La carte perforée
82 La caisse enregistreuse
84 La reproduction de documents
87 Les duplicateurs
89 L’hectographie ou « ronéotypie »
90 Le format des feuilles de papier
91 Le téléscripteur ou télex
95 La machine à écrire
120 La sténographie
Souvenirs de techniciens
137 Les outils du technicien mécanographe
144 Olivetti
149 Le centre de formation de Pontcharra
166 Fin d’une époque
171 Les mémoires
175 L’esthétique
181 Les musées

Première publication :
Mise en ligne le jeudi 5 avril 2018

Article écrit par :
Alain Guyot



Haut de page | Accueil | Plan du site | Mentions légales | Administration ?