bandeau Aconit

Navigation : Publications  >  Echosciences  >  Micro-ordinateur ALCYANE : une histoire de hasard, de chance et d’obstination


Google
Pour nous écrire :


© 2002-2020 - Aconit

Micro-ordinateur ALCYANE : une histoire de hasard, de chance et d’obstination


Comment sommes-nous passé, en quasiment 25 ans, du transistor au micro-ordinateur ? Cet article vous raconte les étapes de cette révolution informatique et l’histoire aventureuse de ce qui aujourd’hui est devenu un Monument Historique du patrimoine scientifique de Grenoble.

L’auteur, Alain Guyot (historien du calcul et de l’informatique), décrit, en collaboration avec Xavier Hiron (responsable collections PSTC et suivi administratif ACONIT) les 7 étapes qui ont conduit à la réduction de la taille et du prix des ordinateurs.

L’origine de cette histoire trouve sa source dans les travaux de trois chercheurs du laboratoires Bell pour remplacer les lampes à vide dans les autocommutateurs téléphoniques. La solution arrive en 1947, après 4 ans de travail, avec la naissance du transistor bipolaire à jonction.

Cette brillante invention a permis de reprendre la recherche sur un ancien dispositif proposé dès 1920. Elle conduit à l’élaboration, en 1959, du transistor MOS. Son désavantage : une performance moindre que le transistor à jonction. Son avantage : la facilité de sa fabrication qui favorise une prodigieuse miniaturisation.

La révolution continue grâce à l’« interconnexion » des transistors, qui conduit à l’invention du circuit intégré, suivi par celle du microprocesseur, pour finir sur les premiers micro-ordinateurs de l’histoire. En effet, peu de gens savent que le micro-ordinateur est une invention française, avec le Micral, à usage scientifique, puis l’ALCYANE, à usage professionnel.

Le point final de cette aventure sera l’invention du réseau et son adaptation aux besoins des utilisateurs.

Pour en savoir plus sur ces étapes, vous pouvez consulter l’article complet publié sur Echosciences, en cliquant sur ce lien :
Le micro-ordinateur ALCYANE, un Monument Historique* dans le patrimoine scientifique de Grenoble.

Première publication :
Mise en ligne le jeudi 25 octobre 2018

Article écrit par :
Elena Bertocchini



Haut de page | Accueil | Plan du site | Mentions légales | Administration ?