bandeau Aconit

Accueil > Projets > Projet PDP-8 pédagogique


Pour nous Ă©crire :





© 2002-2014 - Aconit


Google

Projet PDP8 pédagogique (3)


Troisième rencontre le 29 janvier : comment tirer le meilleur de la structure PDP-8 ? Mais est-ce adaptĂ© aux besoins ??

Participants : Monique Chabre-Peccoud, Philippe Denoyelle, Philippe Duparchy, GĂ©rard Chouteau, Edgar Bonet, Maurice Geynet et Jean-Philippe Pernin par tĂ©lĂ©phone.
La grippe avait Ă©loignĂ© plusieurs habituĂ©s mais M. Bonnet nous a rejoint.

POPEYE ?

Une proposition d’acronyme pour avoir un nom plus court…
Projet d’Ordinateur PĂ©dagogique……Évolutif ? Interactif ? I ? E ?

Les participants sont peu enthousiates ! Jean-Philippe propose d’y rĂ©flĂ©chir

Les plus du PDP-8

  • Critère de rĂ©alitĂ©
  • Structure connue, documentĂ©e
  • Structure minimale !
    • Minimum de registres, 
donc de voyants en face avant !
    • Code d’instruction minimum, facile Ă  apprĂ©hender. (enfin… plus ou moins…)
  • Logiciels disponibles

Les moins du PDP-8

  • ComplexitĂ© du système d’adressage (pagination)
    • Mais on peut faire travailler les dĂ©butants en page 0
  • Absence de mĂ©canisme (hard) d’indexation (ceci pose la question des concepts Ă  prĂ©senter)
    * MnĂ©monique des instructions en anglais et peu « conventionnels ».

Suit une rĂ©flexion sur les codes nĂ©cessaires Ă  un dĂ©butant (presque tout), ce qu’il faut ajouter pour un "confirmĂ©" (le branchement Ă  sous programme) et pour un "expert" (E/S et interruptions !)

RĂ©pondons nous bien au besoin de dĂ©couverte des jeunes ? Avons nous les Ă©lĂ©ments pour dĂ©crire clairement les concepts ?

E. Bonet nous rappelle l’existence du rapport de l’AcadĂ©mie des sciences
http://www.academie-sciences.fr/activite/rapport/rads_0513.pdf
Voir aussi la discussion par l’EPI
http://www.epi.asso.fr/revue/docu/d1306a.htm

Visiblement nous devons consacrer une prochaine réunion à une réflexion complète sur les concepts que nous devons présenter.
Une autre forme de machine s’y prĂŞterait-elle mieux ? N’allons nous pas ĂŞtre amenĂ©s Ă  envisager DEUX machines ?

Juste après la réunion, E. Bonet nous a envoyé un long message reprenant les difficultés soulevées. Il nous propose de regarder aussi la structure du microprocesseur Motorola 6502 et nous fournit d nombreuses références.
Le message a Ă©tĂ© transmis aux participants habituels. Faut-il le mettre sur le web ?

Dans le cas du PDP-8 : une proposition de face avant

Sur ce croquis, toutes les liaisons entre registres sont tracĂ©es (sauf oubli !) On constate que l’on peut tout reprĂ©senter sans croisement…
Des voyants (ou des rubans lumineux ?) placĂ©s sur les connexions permettraient de montrer (pour des utilisateurs un peu "confirmĂ©s") les chemins qui s’ouvrent, en pas Ă  pas, phase Ă  phase.


Première publication :
Mise en ligne le vendredi 31 janvier 2014

Article écrit par :
Philippe Denoyelle



Haut de page | Accueil | Plan du site | Mentions légales | Administration ?