bandeau Aconit

Accueil > Publication


Pour nous écrire :





© 2002-2014 - Aconit




Google

Conférence, Jeudi 24 avril, "La machine de Louis Couffignal : analyse d’un échec", par François Anceau


Diffusion commune ACONIT GRENOBLE - Musée des Arts et Métiers -MAM -CNAM PARIS.

Amphi Kuntzman, Maison Kuntzman, Domaine Universitaire St Martin d’Hères.

La connaissance de l’histoire de l’informatique et de ses innovations permet de mieux comprendre les développements scientifiques et industriels qui ont conduit à la physionomie actuelle de la recherche et de l’industrie de l’informatique et du numérique. Elle permet également de comprendre les processus de l’innovation, en connaissant leurs succès et leurs échecs et de s’en inspirer.

Le hasard qui associe notre première diffusion "l’analyse d’un échec" d’un processus recherche-innovation, montre que toute recherche n’aboutit pas nécessairement immédiatement à une innovation industrialisable immédiatement.

Cependant l’analyse de ces recherches, un demi-siècle plus tard, peut offrir des pistes renouvelées par l’évolution du contexte et des connaissances, mener ces recherches plus loin et peut-être, dans ce cas envisager de développer des calculateurs "autrement".

C’est travail d’analyse scientifique et technique pour comprendre les résultats et les blocages de l’histoire et tenter de les dépasser mené par l’équipe du CNAM, François Anceau, professeur émérite d’informatique au CNAM-Paris, Isabelle Astic, ingénieur en Informatique, responsable de la collection Informatique et réseaux au Musée des arts et métiers, Serge Corporon, ingénieur en électronique retraité et spécialiste dans la conception de circuits.

Par ailleurs la diffusion de ce travail :

  • découvre un pan capital de la recherche en Intelligence artificielle en France de 1945 à 1960
  • donne une piste pour permettre aux historiens de répondre à la question souvent posée : « pourquoi la France n’a-t-elle pas développé plus tôt -càd avant le plan calcul- ses propres machines » ;
  • et, pour apprendre également des échecs, développer une réflexion sur le management du processus de recherche-innovation.

A l’heure où la question se pose de construire des machines suivant des principes nouveaux, la conférence expose un regard différent sur l’architecture des machines !

La conférence présentée au CNAM à Paris, est transmise en direct à l’amphithéâtre de la Maison Jean Kuntzmann, sur le Domaine universitaire et des interlocuteurs locaux répondront à vos questions.

Vos questions, votre inscription à Maria-Rosa Quintero, chargée de la communication à ACONIT.


Le CNAM-MAM, anime depuis quelques années, un séminaire d’histoire de l’informatique et du numérique. Les conférenciers témoignent des aventures significatives des équipes, des industriels, des chercheurs, des coopérations et des politiques qui ont conduit au succès ou analysent également les mécanismes des échecs.

L’ ACONIT, par son action pour la sauvegarde et la valorisation de l’informatique et du numérique depuis bientôt 30 ans témoigne de l’importance de l’informatique et du numérique dans la région de Grenoble et de l’intérêt pour tous de cette connaissance de l’histoire des sciences et techniques, transmise par les animations qu’elle produit comme par le séminaire du CNAM-MAM.

L’ACONIT s’associe au CNAM-MAM pour proposer ces conférences mensuelles à la communauté grenobloise de l’industrie et de la recherche

Première publication :
Mise en ligne le vendredi 18 avril 2014

Article écrit par :
MariaRosa Quintero


Chargée de communication et médiation ACONIT de 2013 à mars 2016


Haut de page | Accueil | Plan du site | Mentions légales | Administration ?